What’s a walrus in plural? Des Morse ? Eh oui !

TRANSLATION IS A PROFESSION – TRADUCTION : AMATEURS S’ABSTENIR !

Nous bénéficions tous de la traduction, même si c’est un service que nous tenons parfois pour acquis. Tel est le postulat de la Commission européenne en cette période de l’année où tous les professionnels dont le saint patron est traditionnellement Saint Jérôme fêtent la Journée mondiale de la traduction !

Mais cette journée ne nous est pas réservée. Bien au contraire. C’est un grand événement, une tribune même, qui nous donne l’occasion de faire ce que nous ne faisons que trop rarement : dire au monde qu’il a besoin de nous !

Cette année, l’Union européenne se propose de défendre notre métier. Quelle chance !

#DiscoverTranslation, ce sont des ressources, des articles de référence pour mieux comprendre notre métier, son rôle, son impact, ses implications et aussi son caractère indispensable, depuis la nuit des temps, ou presque !

Voici un lien très utile : https://ec.europa.eu/info/departments/translation/discovertranslation_en

Alors pour résoudre notre petit défi linguistique bilingue, il faut être professionnel de la traduction et des langues pour se poser la question et ainsi savoir que le terme anglais « walrus » venant du danois, il ne pourra prendre un « i » au pluriel comme c’est le cas en anglais des mots qui proviennent du latin tels que « cactus » , à l’exception de « forum et de « decorum », cela va sans dire ! Le pluriel de « walrus » est donc « walrusser » ou encore « walruser ».

Passons maintenant à son équivalent français, le ” morse ». Disons qu’il aurait tendance à ne pas exister dans sa forme au pluriel car il est directement inspiré du nom de son découvreur, Samuel Morse. On dirait donc un Morse, deux Morse, et un chou, deux choux ! Mais ce n’est pas tout. Ce vocable vient également du bulgare морж et du same du Nord morša. À ce titre, s’agissant d’un nom commun, le petit nom de cet impressionnant mammifère marin amphibie aurait droit à un « s » au pluriel.

Youpi ! Les traducteurs, transcréateurs, rédacteurs multilingues sont là pour vous !

Combien de morses voyez-vous, là ?! Pexels.com

Published by

Isabelle R

A versatile and passionate linguist, as well as an environmentalist, I endeavour to make sure that words keep their true colours during the process that involves going from one language and culture to another, instead of fading away in the great multilingual and Euro-English wash! I am a great believer in translation and interpreting as a means of conveying a clear and more poignant message for an ever more demanding multilingual audience. I also believe that a polished written message is a powerful tool to advance progress. I am a mother of two and these two are my light beacon! I am French born and bred although I have always spoken English and developed a special connection with the culture and language from a very early age, as my grandad worked for the British Embassy in Paris. I am also a lover of Spain. My husband is Franco-German. How is this for an interesting language ensemble?!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s